Des enluminures à thèmes bibliques… et bien d’autres

Les latinistes liront dans ce fragment de parchemin le début de la seconde lettre de Paul aux Thessaloniciens.

Les plus experts reconnaîtront, dans la panse du P, l’évasion pittoresque de l’apôtre hors de Damas.

Mais d’où provient la lettrine et comment trouver d’autres enluminures sur des thèmes bibliques ?

La première base de données, rédigée en français, qui est à consulter est celle du ministère de la culture (cliquer sur le lien pour y accéder). Dans cette base vous aurez accès à environ 120 000 images.

Pour trouver rapidement l’iconographie en rapport avec votre recherche, choisissez l’option « Recherche guidée », puis « Enluminures » « Titres ». Les images sont classées par thèmes, noms de personnages, de lieux, noms d’animaux, etc.

Pour l’exemple proposé, il faut donc cliquer dans l’alphabet, en haut, sur « S ». Puis choisir à gauche de l’écran la huitième ligne des saints « SAIN / SAIN », et enfin dans la liste cliquer sur « Saint Paul s’évadant de Damas ».

Une fenêtre s’ouvre et vous propose plusieurs enluminures au choix avec de brèves indications sur l’origine, la provenance et le lieu de conservation du manuscrit.

Ces informations peuvent vous suffire. Mais peut-être voudriez-vous voir les autres enluminures du même manuscrit et lire celui-ci. Voyez les explications qui suivent.

Dans les informations précédentes, relevez soigneusement :

  • la ville de conservation du manuscrit ;
  • l’institution ;
  • le numéro du manuscrit ;
  • et le numéro de folio de l’enluminure.

Pour la lettrine paulinienne de l’exemple, nous obtenons :

  • Troyes
  • Bibliothèque municipale
  • 2391
  • f. 224v.

Allez ensuite dans le site très spécialisé de la Bibliothèque virtuelle des manuscrits médiévaux.

Choisissez l’onglet « Recherche » « Recherche d’un manuscrit ».

La liste des villes françaises dont les manuscrits ont été numérisés s’affiche. Cliquez sur le nom de la ville désirée.

La liste des institutions de conservation apparaît, avec pour chacune le nombre de cotes (de manuscrits) numérisés.

Nous apprenons ainsi qu’il y a 902 manuscrits à la Bibliothèque municipale de Troyes !
D’où l’intérêt d’avoir relevé la cote précise…

En cliquant sur le nom de l’institution un second tableau s’ouvre avec la liste des manuscrits.

Pour chaque manuscrit est donné le nombre de décors qu’il renferme.

Pour le manuscrit 2391 de la Bibliothèque municipale de Troyes, nous voyons déjà qu’il renferme 76 décors.

Cliquer sur la ligne du manuscrit.

Dans la nouvelle page, cliquez sur l’intitulé « ville, institution, numéro de manuscrit » ou sur « vignettes » pour voir s’afficher pages écrites et décors.

Dans l’exemple retenu, seuls les décors ont été numérisés mais pour bien des manuscrits, vous pourrez les voir dans leur intégralité, page par page.

Il suffit ensuite de cliquer sur chaque image pour l’obtenir dans un grand format et dans une pixellisation idéale.

Ces multiples manipulations peuvent déconcerter au départ.
Quelques tâtonnements sont inévitables.

En partant de la première base d’enluminures puis en basculant sur la seconde, vous découvrirez des merveilles.

Public : Public motivé à expert.
Parcours concernés : Exégèse, Latin, Art et Bible.

Recension : Claire Rousseau

Cet article a été publié dans Présentation de sites. Ajoutez ce permalien à vos favoris.