Art et Bible

Musique
La Passion selon saint Jean BWV 245, de J.-S. Bach
De l’écoute théologique à la « re-création » du cœur, par Thérèse Badens

En ce cours, nous écouterons la Passion selon saint Jean de Jean-Sébastien Bach – « l’une des plus grandes œuvres musicales qu’un esprit humain ait conçues », selon les mots mêmes d’Anna Magdalena, la seconde épouse du compositeur –, en nous demandant comment les thèmes théologiques de la Passion, caractéristiques du 4ème Évangile, ont été mis en œuvre, musicalement dans la tradition luthérienne.

Déjà, vous pouvez écouter l’œuvre dans une version dirigée par John Eliot Gardiner en cliquant sur ici.

Notre objectif sera de mettre en relief à la fois la fécondité théologique de l’œuvre et le cheminement spirituel auquel elle peut donner accès… Soli Deo Gloria ! (À Dieu seul la gloire !).

En six dossiers et six devoirs, le cours suivra le plan suivant :

I. Phase descriptive
• Contexte historique et musical de la Passion selon saint Jean de Bach
• Présentation de l’œuvre

II. Axe herméneutique et théologique
• Théologie johannique dans l’œuvre de Bach
• Accents luthériens de la théologie de la croix et du salut

III. Ouverture spirituelle
• Appropriation de la Parole par l’écoute
• De l’écoute théologique à la « re-création » du cœur

Ci-dessus : page autographe de 1730 (l’original est aujourd’hui perdu). Introduction à l’orchestre avant l’irruption du chœur.
© Domaine public.